Tubage

de cheminée

On désigne par le terme de tubage l’action de positionner un conduit de fumée dans un conduit de cheminée existant. Le conduit de cheminée existant est souvent constitué de boisseaux superposés, en terre cuite. On vient généralement y insérer un tube d’évacuation flexible.

 

Energie Bois

Energie pellets

Pourquoi tuber sa cheminée ?

 

Un conduit de cheminée doit être parfaitement étanche et doit avoir la capacité de résister aux très fortes chaleurs, à plus forte raison si le foyer est fermé car la température y est encore plus élevée.

Pour assurer l’intégrité du conduit de cheminée, la réalisation d’un tubage peut s’avérer indispensable.

ATTENTION

Votre installation peut présenter des risques d’incendie, de condensation ou de mauvais tirage.

– Si votre conduit de cheminée n’est plus adapté pour l’évacuation des fumées de votre installation.

– Si le conduit de fumée est trop ancien, trop grand ou que vous n’avez aucune certitude sur son étanchéité.

 

Les questions que vous devez vous poser

  • Le conduit de fumée existant est-il étanche ?
  • Quelle est sa résistance à la température ?
  • La dimension du conduit existant est-elle adaptée à mon appareil de chauffage ?
  • L’installation est-elle aux normes ?
  • Le conduit a déjà été rénové : est-il tubé sur toute la longueur ?
  • Les informations à connaître
  • Le diamètre du conduit de raccordement
  • La hauteur disponible entre le haut et le bas du conduit maçonné (H)
  • La section intérieure du conduit de cheminée maçonné

INSTALLATION

Avant tout achat en Suisse ou en Suisse romande, n’oubliez pas de vérifier que votre poêle soit aux normes AEAI-VKF (Normes de protection contre les incendies) en vigueur dans votre région.

L’emplacement et la pose du poêle à bois sont importants pour le choix du modèle, n’hésitez pas à nous demander des conseils afin de trouver le fourneau qui vous conviendra en tous points.

ECOLOGIQUE

ECONOMIQUE

Qu'est-ce qu'un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique se compose d'un ballon d'eau chaude couplé à une pompe à chaleur aérothermique. La pompe à chaleur capte les calories présentes dans l'air afin de chauffer un liquide caloporteur. Ce fluide transfère ensuite la chaleur au ballon et produit ainsi l'eau chaude. Il s'agit d'un équipement ne comportant en principe qu'une unité intérieure, installé dans une pièce non chauffée. Certains modèles possèdent toutefois une unité extérieure, la pompe à chaleur se trouvant alors à l'extérieur et le ballon d'eau chaude à l'intérieur.

Contrairement à certains clichés, le système thermodynamique ne requiert pas une température ambiante élevée pour être efficace, il s’adapte à une large plage de température. Il peut fonctionner entre -5 à +35°C.

Le chauffe-eau thermodynamique nécessite de l'électricité pour faire fonctionner le compresseur. Toutefois, du fait de l'apport gratuit de l'air, la quantité d'électricité consommée est très inférieure à la quantité de chaleur restituée dans le réseau d'eau chaude. Dans des conditions normatives, (chauffe de 15 à 55°C, air à 15°C et 70%HR), son coefficient de performance est de l'ordre de 3,5 : pour 1 kWh consommé, il produit 3,5 kWh pour chauffer l’eau.

Le temps de chauffe est de l'ordre de 8 heures pour un volume de 270 litres d’eau, avec une température d’eau chaude allant jusqu’à 62°C.

Un produit de qualité pour une durée de vie optimale

En moyenne, un chauffe-eau thermodynamique dure entre 15 et 20 ans. Bien entendu, cela dépend du modèle choisi, et de sa qualité. Néanmoins, on comprend que c'est un matériel de moyen terme qui offre des perspectives d'économie et d'efficacité très intéressantes.

chauffage lausanne moudon oron vevey chaudiere windhager cullayes cheseaux epalinges energie renouvelable pully prilly escrime vaud centrale de chauffe solaire cugy morrens froideville bretigny

Comment doit-on entretenir un chauffe-eau thermodynamique ?

Un conseil pour garder son chauffe-eau thermique le plus longtemps en bonne santé : l'entretien périodique

Le chauffe-eau thermodynamique ne nécessite pas un entretien extrêmement poussé, même s'il est important de veiller à ce qu'il soit toujours en bon état pour profiter d'un fonctionnement optimal au quotidien.

En effet, il est fortement recommandé de nettoyer l'évaporateur chaque année, afin d'enlever les poussières probablement accumulées.

Le chauffe-eau thermodynamique s'entretient comme un ballon d'eau chaude ordinaire, mais ne peut être pris en charge que par des professionnels qualifiés, habitués à travailler avec les pompes à chaleur (surtout en cas de panne). Généralement, de simples contrôles de routine sont préconisés  tous les deux ans

chauffage lausanne moudon oron vevey chaudiere windhager cullayes cheseaux epalinges energie renouvelable pully prilly escrime vaud centrale de chauffe solaire cugy morrens froideville bretigny

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Tout comme une pompe à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique transforme l'énergie présente dans l'air ambiant pour chauffer un liquide calorifère, qui répartit ensuite sa chaleur dans tout votre ballon d'eau chaude. Grâce à lui, vous pouvez facilement réduire vos dépenses énergétiques, et donc faire de grandes économies.

chauffage lausanne moudon oron vevey chaudiere windhager cullayes cheseaux epalinges energie renouvelable pully prilly escrime vaud centrale de chauffe solaire cugy morrens froideville bretigny

Les pannes classiques du chauffe-eau thermodynamique

La plupart des pannes rapportées sur ces modèles de chauffe-eau sont liées à un défaut d'entretien périodique de l'évaporateur. Lors de vos contrôles, si vous constatez une pression d'eau très faible dans le circuit ou un mauvais fonctionnement du ventilateur, vérifiez que l'évaporateur fonctionne, et qu'il n'est pas bouché ou congelé. Les grilles peuvent également s'obstruer au bout d'une certaine période, et demander un nettoyage plus ou moins régulier (selon les conditions de stockage de votre chauffe-eau). Enfin, il peut arriver que le ventilateur ou les sondes soient défaillants ; dans ces derniers cas, faites appel à un professionnel (installateur de chauffe-eau) pour qu'elles soient remplacées au plus vite.

Les règles à respecter

  • Le conduit de cheminée doit être ramoné avant la mise en place du tubage
  • Le conduit de cheminée doit être tubé sur toute la longueur
  • Le conduit de fumée maçonné doit être ventilé
  • La plaque d’étanchéité et le chapeau sont nécessaires pour éviter les infiltrations dans le conduit de cheminée
  • Il est indispensable d’utiliser les accessoires compatibles (collier, plaque d’étanchéité…) pour une installation conforme et sûre.

Quand tuber sa cheminée

Le tubage est indispensable pour la pose d’un poêle à bois ou à granulés, et peut également devenir incontournable dans le cas d’une cheminée (recommandé avec un foyer ouvert, obligatoire avec un foyer fermé).
SI vous effectuez une rénovation, il est recommandé d’effectuer un tubage de la cheminée existante ou d’utiliser un tubage nouveau pour la pose d’un poêle, même si un conduit existe déjà.

 

Comment tuber sa cheminée

Les conduits d’évacuation de fumée sont aujourd’hui fabriqués en acier inoxydable, en acier émaillé ou encore par association d’inox et d’acier galvanisé.
Il existe un tubage flexible qui permet de tuber facilement un conduit de cheminée de type boisseaux, de haut en bas, en s’adaptant au courbe du conduit.
Les conduits double paroi en inox peuvent être installés en extérieur comme en intérieur. Ils résisteront aux températures les plus extrêmes.
Le tubage d’un conduit dépend avant tout du type d’appareil que vous souhaitez installer. Un appareil de chauffage a besoin d’air pour fonctionner. Cet air peut être puisé directement dans la pièce où est situé l’appareil ou à l’extérieur de l’habitation.

Afin de répondre à cette contrainte technique, les fabricants proposent :

  • Des systèmes simples flux, qui refoulent uniquement les fumées de combustion
  • Des systèmes doubles flux, dit étanche, qui refoule les fumées de combustions, tout en aspirant l’air nécessaire au fonctionnement de l’appareil.

 

Rôle du tubage d’un conduit

Tout d’abord, un tubage de qualité permet au conduit de cheminée d’expulser et d’évacuer rapidement les gaz chauds. Un tube bien dimensionné va permettre une bonne différence de pression et ainsi une aspiration de l’air frais utilisé dans le processus de combustion. Le tubage est important pour un bon tirage et une optimisation du fonctionnement du poêle ou de la cheminée. En clair, si vous ne focalisez votre attention que sur la sélection d’un bon appareil de chauffage (poêle à bois ou à granulés) mais que vous négligez le tubage, vous n’optimiserez pas le fonctionnement de l’ensemble et le rendement attendu sera limité.
Un tubage de conduit est également utile pour améliorer la sécurité dans votre logement. En effet, la pose d’un conduit étanche va limiter l’accumulation de bistre. Il s’agit des suies goudronnées qui peuvent être à l’origine de feux de cheminée. Toujours en matière de sécurité, le tubage permet de simplifier le ramonage – obligatoire annuellement – et sécurise votre installation.
Dans le cas d’une rénovation, le tubage permet d’utiliser une ancienne cheminée et de poser un nouveau poêle tout en utilisant des conduits anciens. Le tubage va permettre de sécuriser l’ancien conduit de cheminée (pas toujours rectiligne) et offrir un fonctionnement optimal et sûr.

 

Qu'est-ce qu'un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique se compose d'un ballon d'eau chaude couplé à une pompe à chaleur aérothermique. La pompe à chaleur capte les calories présentes dans l'air afin de chauffer un liquide caloporteur. Ce fluide transfère ensuite la chaleur au ballon et produit ainsi l'eau chaude. Il s'agit d'un équipement ne comportant en principe qu'une unité intérieure, installé dans une pièce non chauffée. Certains modèles possèdent toutefois une unité extérieure, la pompe à chaleur se trouvant alors à l'extérieur et le ballon d'eau chaude à l'intérieur.

Contrairement à certains clichés, le système thermodynamique ne requiert pas une température ambiante élevée pour être efficace, il s’adapte à une large plage de température. Il peut fonctionner entre -5 à +35°C.

Le chauffe-eau thermodynamique nécessite de l'électricité pour faire fonctionner le compresseur. Toutefois, du fait de l'apport gratuit de l'air, la quantité d'électricité consommée est très inférieure à la quantité de chaleur restituée dans le réseau d'eau chaude. Dans des conditions normatives, (chauffe de 15 à 55°C, air à 15°C et 70%HR), son coefficient de performance est de l'ordre de 3,5 : pour 1 kWh consommé, il produit 3,5 kWh pour chauffer l’eau.

Le temps de chauffe est de l'ordre de 8 heures pour un volume de 270 litres d’eau, avec une température d’eau chaude allant jusqu’à 62°C.

Un produit de qualité pour une durée de vie optimale

En moyenne, un chauffe-eau thermodynamique dure entre 15 et 20 ans. Bien entendu, cela dépend du modèle choisi, et de sa qualité. Néanmoins, on comprend que c'est un matériel de moyen terme qui offre des perspectives d'économie et d'efficacité très intéressantes.

chauffage lausanne moudon oron vevey chaudiere windhager cullayes cheseaux epalinges energie renouvelable pully prilly escrime vaud centrale de chauffe solaire cugy morrens froideville bretigny

Comment doit-on entretenir un chauffe-eau thermodynamique ?

Un conseil pour garder son chauffe-eau thermique le plus longtemps en bonne santé : l'entretien périodique

Le chauffe-eau thermodynamique ne nécessite pas un entretien extrêmement poussé, même s'il est important de veiller à ce qu'il soit toujours en bon état pour profiter d'un fonctionnement optimal au quotidien.

En effet, il est fortement recommandé de nettoyer l'évaporateur chaque année, afin d'enlever les poussières probablement accumulées.

Le chauffe-eau thermodynamique s'entretient comme un ballon d'eau chaude ordinaire, mais ne peut être pris en charge que par des professionnels qualifiés, habitués à travailler avec les pompes à chaleur (surtout en cas de panne). Généralement, de simples contrôles de routine sont préconisés  tous les deux ans

chauffage lausanne moudon oron vevey chaudiere windhager cullayes cheseaux epalinges energie renouvelable pully prilly escrime vaud centrale de chauffe solaire cugy morrens froideville bretigny

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Tout comme une pompe à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique transforme l'énergie présente dans l'air ambiant pour chauffer un liquide calorifère, qui répartit ensuite sa chaleur dans tout votre ballon d'eau chaude. Grâce à lui, vous pouvez facilement réduire vos dépenses énergétiques, et donc faire de grandes économies.

chauffage lausanne moudon oron vevey chaudiere windhager cullayes cheseaux epalinges energie renouvelable pully prilly escrime vaud centrale de chauffe solaire cugy morrens froideville bretigny

Les pannes classiques du chauffe-eau thermodynamique

La plupart des pannes rapportées sur ces modèles de chauffe-eau sont liées à un défaut d'entretien périodique de l'évaporateur. Lors de vos contrôles, si vous constatez une pression d'eau très faible dans le circuit ou un mauvais fonctionnement du ventilateur, vérifiez que l'évaporateur fonctionne, et qu'il n'est pas bouché ou congelé. Les grilles peuvent également s'obstruer au bout d'une certaine période, et demander un nettoyage plus ou moins régulier (selon les conditions de stockage de votre chauffe-eau). Enfin, il peut arriver que le ventilateur ou les sondes soient défaillants ; dans ces derniers cas, faites appel à un professionnel (installateur de chauffe-eau) pour qu'elles soient remplacées au plus vite.

J

PROXIMITE

Basés aux Cullayes, nous justifions d’une proximité auprès de notre clientèle principalement concentrée dans les cantons de Vaud et Fribourg.

SPECIALITE

Les domaines du chauffage, de la climatisation, du sanitaire, du solaire, des brûleurs, des pompes à chaleurs, détartrage et chauffe-eau,  font partie de nos compétences.