LES ENERGIES

ESTOPPEY CHAUFFAGE

De la réalisation au service après-vente

Chauffage et brûleur

Sanitaire et boiler

Pompe à chaleur et Climatisation

Solaire thermique et photovoltaique

Mazout et gaz

Bois et Pellets

Energie Renouvelable

Les énergies renouvelables (hydraulique, solaire, éolien, géothermie et biomasse) se développent intensément partout dans le monde, portées par la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Une énergie est dite renouvelable lorsqu’elle est produite par une source que la nature renouvelle en permanence, contrairement à une énergie dépendant de sources qui s’épuisent.

Provenance

Les énergies renouvelables sont des sources d’énergie dont le renouvellement naturel est assez rapide pour qu’elles puissent être considérées comme inépuisables à l’échelle du temps humain.

Les énergies renouvelables sont très diverses mais elles proviennent toutes de deux sources naturelles principales :

La terre et le soleil.

Source naturelle

Le Soleil

Il émet des rayonnements transformables en électricité ou en chaleur, il génère des zones de températures et de pression inégales à l’origine des vents, il engendre le cycle de l’eau, il permet la croissance des plantes et la génération de la biomasse.

La Terre

La terre dont la chaleur interne peut être récupérée à la surface.
Le caractère renouvelable de ces énergies, leur faible émission de déchets, de rejets polluants et de gaz à effet de serre sont des avantages. Mais leur pouvoir énergétique, relativement disséminé, est beaucoup plus faible que celui des énergies non renouvelables fortement concentrées.
Elles peuvent être – dans le cas du solaire et de l’éolien – « intermittentes » et difficilement stockables car immédiatement transformées en électricité, nécessitant alors l’apport ponctuel d’autres énergies.
Leur mise en œuvre suppose aussi des investissements lourds, même si avec le temps elles deviennent de plus en plus compétitives face aux énergies fossiles.

Les différents types d’énergies renouvelables

L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique des grands barrages est aujourd’hui la première des énergies renouvelables. La Chine, le Brésil, le Canada, les États-Unis, et peut-être demain l’Afrique, sont les leaders du secteur.

L’énergie solaire

L’énergie solaire est produite sous deux formes : le solaire photovoltaïque qui transforme le rayonnement lumineux du soleil en électricité grâce à des panneaux formés de cellules de semi-conducteurs et le solaire thermique qui capte la chaleur du soleil, qu’on utilise comme telle ou bien qu’on transforme en énergie mécanique, puis en électricité.

La biomasse

La biomasse est constituée de toutes les matières organiques d’origine végétale (micro-algues incluses), animale, bactérienne ou fongique (champignons). Le bois a pendant des siècles constitué, via sa combustion, la principale source d’énergie avant d’être détrôné par le charbon puis le pétrole et le gaz. Mais il y a d’autres formes d’utilisation de la biomasse. La méthanisation produit du biogaz à partir de nos déchets ménagers ou agricoles. Le raffinage de la biomasse végétale permet la production de biocarburants.

L’énergie du vent

L’éolien, énergie du vent, a progressé, offshore et onshore, avec une technologie en amélioration régulière. Les plus hautes éoliennes atteignent 170 mètres, avec des rotors d’un diamètre de plus de 150 mètres !

L’énergie de la mer

Les différents types d’énergies marines qu’on utilise proviennent de la force des vagues, des courants et des marées, des différences de température des océans et de certaines caractéristiques du couple eau salée/eau douce (énergie osmotique). Elles sont encore à un stade précoce de développement.

La géothermie

La géothermie utilise la chaleur des aquifères du sous-sol, voire des roches sèches, captée à plus ou moins grande profondeur, pour alimenter des quartiers urbains, des bâtiments ou des usines, ou encore produire de l’électricité via des centrales. Certains pays dont les conditions géologiques sont favorables l’utilisent de façon massive, comme l’Islande ou les Philippines, deux pays volcaniques. La chaleur d’autres sources peut aussi être captée et utilisée dans des réseaux ou des processus industriels.

Le nucléaire

Le nucléaire n’est pas considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où il repose sur une matière première limitée, en tout cas à des coûts d’exploitation acceptables, l’uranium. La fusion nucléaire, si elle était réalisée à un stade industriel, fournirait en revanche une source d’énergie inépuisable.

La maîtrise de l'énergie

La maîtrise de l’énergie concerne essentiellement l’utilisation rationnelle de l’énergie . L’optimisation énergétique ne s’effectue pas au détriment du confort, au contraire elle permet une moindre consommation d’énergie pour un confort au moins égal sinon supérieur !

Le meilleur moyen d’améliorer l’efficacité énergétique, c’est d’investir d’abord dans l’isolation de votre habitation. L’argent investi en énergies renouvelables le sera mieux en isolant d’abord et ceci sans forcément investir dans de grosses installations.

Après avoir investi  dans l’isolation de l’habitation, il vous faudra contrôler votre chauffage. ce poste représente au minimum 30 à 40 % de vos besoins énergétiques.

  • Quelles sont les possibilités pour réduire notre dépendance vis à vis des énergies polluantes ?
  • Faut il changer sa chaudière ou la garder ?
  • Faut-il passer à des installations mixtes ?

Tout dépendra de l’état de votre chaudière, de son rendement et du cout de l’énergie employée.

ECONOMISER L’ENERGIE

La sobriété

consommer moins, un paramètre bien difficile à gérer mais qui offre souvent les améliorations les plus significatives pour un coût très limité. Favoriser l’utilisation d’appareils plus performants généralement un peu plus coûteux que les appareils « classiques » mais leur efficacité permet de compenser rapidement cette différence.

L’acquisition d’appareils de classe A permet une diminution de ce poste de 45 %.

Consommation en énergie d’un foyer

Le chauffage (30 à 40 %)
Les appareils de froid (30 à 35 %)
Le gros électroménager (15 à 20 %)
L’éclairage (10 à 15 %)
L’eau chaude sanitaire (5 à 15 %)
Le petit électroménager (5 à 10%)
La cuisson (5 à 10%)

Pour le chauffage

Il est conseillé d’utiliser un programmateur , avec une température de consigne de 19°C le jour et 15°C la nuit, cela évite de chauffer inutilement la maison pendant la nuit et permet de réaliser une économie de l’ordre de 20% sur la facture de chauffage.

Avoir un service d’entretien, une chaudière bien entretenue est plus sûre et consomme moins.

Posez des plaques d’isolant entre radiateurs et murs non-isolés, purgez les radiateurs , isolez les conduites et la chaudière.

A l’usage, le poste chauffage correspond à 40 à 60 % de la consommation énergétique totale.

Il est important de noter que 1° C de moins = 7 % d’économies sur votre facture.

CONTACT

(+41) 79 436 66 03

Adresse

Rte de Mollie-margot 14

1080 Les Cullayes

VD - Suisse

Email

pestoppey@bluewin.ch

Dépannage

7 / 7 sous 24 heures

Heures de bureau

Lundi - vendredi

8:00 - 12:00  13:30 - 17:30

Samedi et dimanche

Urgence sur appel