INSTALLATION CHAUFFAGE LAUSANNE

Votre spécialiste en chauffage et sanitaire

Région Moudon – Oron – Vevey – Lausanne – Morges – Epalinges

 

– Bois & Pellets

– Plaquettes de bois

– Aérothermie

– Géothermie

– Solaire thermique

– Solaire photovoltaïque

Le chauffage central à Lausanne

Le chauffage central à eau chaude

Un chauffage central à eau chaude pourvoit en chaleur plusieurs pièces ou logements. Le chauffage est situé dans un emplacement central, habituellement dans le sous-sol.

Le système global de chauffage se composant de la production de chaleur, de sa distribution et transmission, forme un circuit de chauffage fermé. Ce dernier transmet la chaleur aux pièces branchées.

De l’eau chaude circule dans ces tuyaux afin d’apporter de la chaleur aux radiateurs.

Fonctionnement d’un chauffage central à eau chaude

Un chauffage central peut acheminer la chaleur par un fluide caloporteur (c’est le cas du chauffage central à eau chaude) ou par de l’air chaud.

Il fonctionne via une chaudière qui diffuse de la chaleur aux appareils de chauffage (radiateurs, plancher chauffant…).

Les appareils de chauffage sont reliés à la chaudière par des canalisations. La chaudière produit de la chaleur pour réchauffer l’eau. L’eau chaude circule ensuite dans les tuyaux jusqu’aux appareils de chauffage de l’habitation.

S’il s’agit d’un chauffage individuel, la chaudière alimente toutes les pièces de la maison ou de l’appartement. Dans le cas d’un chauffage collectif, la chaudière diffuse de la chaleur dans tous les logements de l’immeuble.

Ce principe peut être développé à grande échelle puisqu’il existe aussi des réseaux de chaleur pour des quartiers ou villes.

Le système de chauffage central est donc différent du chauffage d’appoint (radiateur électrique ou poêle).

Avec une seule source de production de chaleur, tous les chauffages de votre logement peuvent être alimentés.

Le choix pour votre chauffage central à eau chaude

Vous pouvez choisir pour une énergie combustible (chaudière à bois, gaz ou fioul), électrique (chaudière électrique) ou aérothermique (pompe à chaleur).

Certaines chaudières permettent l’utilisation de deux énergies, le bois et le gaz par exemple. On parle dans ce cas de chaudières mixtes ou bi-énergie.

Nous spécialiste en chauffage sur région Lausanne, Moudon sont à votre écoute ! au +41 79 436 66 03

Comment fonctionne le chauffage ?

Le système de chauffage central est la forme de chauffage la plus utilisée à Lausanne, Vevey ou Morges comme dans toute la Suisse.
Il est formé de plusieurs composants, qui mis ensemble permettent de chauffer les pièces et préparer l’eau chaude.

Produire de la chaleur

Le premier composant  est le générateur de chaleur.

Pour ce faire, différentes technologies et sources d’énergie sont disponibles, entre autres les chaudières à condensation ou les pompes à chaleur.

Une chose commune à tous les producteurs de chaleur est qu’ils chauffent dans un premier temps l’eau caloporteuse du système de chauffage central.

Il est important, pour la protection du système de chauffage, d’utiliser de l’eau adoucie et déminéralisée en lieu et place d’eau courante du robinet.

Distribuer la chaleur obtenue

Le deuxième composant est le distributeur de chaleur

L’eau chauffée est distribuée à partir du générateur de chaleur dans les pièces à chauffer par un système de conduites.

La distribution se fait par un système à deux tuyaux. La première conduite achemine l’eau chauffée, dans ce que l’on nomme le départ, à l’aide d’une pompe vers les radiateurs ou serpentins du chauffage au sol.

La deuxième conduite dirige ensuite l’eau refroidie dans le retour vers le générateur.

Transmettre et diffuser la chaleur

Le chauffage central transfère donc l’eau chaude vers les radiateurs, ou sur une autre surface de chauffage (au sol), par le système de distribution de chaleur.

Lorsque les surfaces des échangeurs de chaleur sont chauffées, la chaleur est transmise à l’air des pièces concernées.

C’est pourquoi, les radiateurs sont conçus afin de faciliter la circulation de l’air tout autour d’eux.

L’air va se réchauffer rapidement puis s’élèver jusqu’au plafond, où il va se refoidir et donc redescendre vers le sol ce qui va créer un mouvement d’air circulant dans la pièce.

Préparer l’eau chaude sanitaire

Très souvent, deux tuyaux supplémentaires partent du générateur de chaleur.

Le premier transmet l’eau de chauffage dans un registre tubulaire en serpentin dans un chauffe-eau où la chaleur est transmise à l’eau potable s’y trouvant.

L’eau refroidie retourne par le deuxième.

Le régulateur de chauffage, en conjonction avec une vanne inverseuse, décide si l’eau chaude doit être transmise au circuit de chauffage ou utilisée pour la production d’eau chaude.

Icone-chauffe-eau-gaz

La mixité énergétique

La mixité énergétique s’inscrit dans le processus de développement durable qui vise à limiter l’effet de serre. Cette démarche, de grande ampleur, doit aussi permettre à chacun de réduire sa consommation d’énergie et le montant des factures.

Il s’agit en effet de coupler plusieurs énergies pour n’utiliser chacune qu’à bon escient.

Chauffage du futur ?

L’alliance d’une pompe à chaleur avec une chaudière à condensation au gaz ou au fioul est aussi amenée à se répandre. Quand les températures extérieures sont négatives, la chaudière intervient en complément seulement, de la pompe à chaleur.

Tout ceci est possible grâce à l’automatisation de la nouvelle génération « d’appareils intelligents »

Aujourd’hui, sont à l’étude des appareils qui ne fonctionnent qu’avec des énergies renouvelables. Que vous habitiez à Lausanne, Vevey ou Morges, dans ce domaine les associations solaire ou bois et pompe à chaleur sont pleines de promesse.

De façon générale quelle que soient les solutions de mixités énergétiques, l’isolation est un facteur important de leur efficacité.

D’ou l’intérêt de la maison passive.

 

CHOIX DE CHAUFFAGE A LAUSANNE

La mixité énergétique

Le principe de la mixité énergétique est de chauffer une habitation et de produire le l’eau chaude (ECS) non plus à partir d’une source d’énergie unique mais de plusieurs sources complémentaires.

Il s’agit d’allier à une énergie fossile, gaz naturel ou fioul ou électrique à une énergie renouvelable : bois, solaire, pompes à chaleur (PAC).

L’objectif est d’utiliser l’énergie la moins polluante le plus souvent et de se servir de l’énergie la plus polluante en complément.

Chauffage solaire combiné

Les SSC (Systèmes Solaires Combinés) sont très répandus aujourd’hui. Ils regroupent les combinaisons du solaire avec le fioul, le gaz naturel, l’électricité, l’aérothermie ou la géothermie.

Ceci est en partie dû au fait que le taux d’ensoleillement en Suisse, selon les régions comme Lausanne, vevey ou Morges, n’est pas suffisant pour faire du solaire une énergie à part entière.

Chauffage à bois combiné

Devant l’essor du chauffage au bois et avec l’arrivée des appareils à pellets ou plaquettes de bois qui se rechargent automatiquement, les demandes d’installations combinées ont explosé.

Des combinaisons de systèmes de chauffage et de production d’eau chaude qui fonctionnent alternativement en mode pellets ou bûches combiné avec du mazout, du gaz ou encore du solaire sont devenus très demandés par les consommateurs.

L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique des grands barrages est aujourd’hui la première des énergies renouvelables. La Chine, le Brésil, le Canada, les États-Unis, et peut-être demain l’Afrique, sont les leaders du secteur.

L’énergie solaire

L’énergie solaire est produite sous deux formes : le solaire photovoltaïque qui transforme le rayonnement lumineux du soleil en électricité grâce à des panneaux formés de cellules de semi-conducteurs et le solaire thermique qui capte la chaleur du soleil, qu’on utilise comme telle ou bien qu’on transforme en énergie mécanique, puis en électricité.

La biomasse

La biomasse est constituée de toutes les matières organiques d’origine végétale (micro-algues incluses), animale, bactérienne ou fongique (champignons). Le bois a pendant des siècles constitué, via sa combustion, la principale source d’énergie avant d’être détrôné par le charbon puis le pétrole et le gaz. Mais il y a d’autres formes d’utilisation de la biomasse. La méthanisation produit du biogaz à partir de nos déchets ménagers ou agricoles. Le raffinage de la biomasse végétale permet la production de biocarburants.

L’énergie du vent

L’éolien, énergie du vent, a progressé, offshore et onshore, avec une technologie en amélioration régulière. Les plus hautes éoliennes atteignent 170 mètres, avec des rotors d’un diamètre de plus de 150 mètres !

L’énergie de la mer

Les différents types d’énergies marines qu’on utilise proviennent de la force des vagues, des courants et des marées, des différences de température des océans et de certaines caractéristiques du couple eau salée/eau douce (énergie osmotique). Elles sont encore à un stade précoce de développement.

La géothermie

La géothermie utilise la chaleur des aquifères du sous-sol, voire des roches sèches, captée à plus ou moins grande profondeur, pour alimenter des quartiers urbains, des bâtiments ou des usines, ou encore produire de l’électricité via des centrales. Certains pays dont les conditions géologiques sont favorables l’utilisent de façon massive, comme l’Islande ou les Philippines, deux pays volcaniques. La chaleur d’autres sources peut aussi être captée et utilisée dans des réseaux ou des processus industriels.

Le nucléaire

Le nucléaire n’est pas considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où il repose sur une matière première limitée, en tout cas à des coûts d’exploitation acceptables, l’uranium. La fusion nucléaire, si elle était réalisée à un stade industriel, fournirait en revanche une source d’énergie inépuisable.

Pour le chauffage central à Lausanne

Il est conseillé d’utiliser un programmateur , avec une température de consigne de 19°C le jour et 15°C la nuit, cela évite de chauffer inutilement la maison pendant la nuit et permet de réaliser une économie de l’ordre de 20% sur la facture de chauffage.

Avoir un service d’entretien, une chaudière bien entretenue est plus sûre et consomme moins.

Posez des plaques d’isolant entre radiateurs et murs non-isolés, purgez les radiateurs , isolez les conduites et la chaudière.

A l’usage, le poste chauffage correspond à 40 à 60 % de la consommation énergétique totale.

Il est important de noter que 1° C de moins = 7 % d’économies sur votre facture.

LES AUTRES COMPOSANTS DE VOTRE INSTALLATION DE CHAUFFAGE

D'autres composants du système de chauffage comme par exemple le chauffe-eau, le réservoir tampon, les vannes thermostatiques ou encore l'accumulateur  jouent également un rôle important.

Vanne thermostatique

Une vanne thermostatique est une vanne qui se base sur la température ambiante pour faire varier son débit afin de maintenir une température constante.

Accumulateur de chaleur

Les accumulateurs d'énergie et les accumulateurs combinés emmagasinent la chaleur et la restituent au système de chauffage en fonction des besoins.

Onduleur ou ondulateur

L’onduleur, c’est le boîtier que l’on installe entre les panneaux solaires et le réseau électrique. Il transforme le courant des panneaux solaires en courant compatible avec vos appareils électriques.

J

PROXIMITE

Basés aux Cullayes, nous justifions d’une proximité auprès de notre clientèle principalement concentrée dans les cantons de Vaud et Fribourg.

Adresse

Route de Mollie-Margot 14
1080 Les Cullayes
Suisse (Vaud)

× Comment puis-je vous aider ?